lundi 29 décembre 2014

Des nojies noiseaux...

En ce moment, je dessine et réfléchis pour les prochaines expos de 2015, du coup, voici quelques crobards sur des noiseaux, l'idée est de simplifier ces derniers en quelques coups de crayons.
Donc là c'est du crayon de couleurs mais c'est destiné à être de la gravure taille douce ou taille d'épargne.
Si vous reconnaissez les bestioles hésitez pas à commenter!!









vendredi 19 décembre 2014

Un poil d'aquarelle


Alors vu que j'ai pas d'atelier avant mars, que je suis en train de péter un câble parce que je besoin de faire queque chose d'artistique, c'est devenu viscérale, et que je peux pas faire de gravure pour l'instant, je me suis dit que c'était l'occasion d'essayer des trucs avec des choses.
Du coup j'ai sortie mes crayons aquarellables, mes encres de chine et j'ai fait des recherches.

La première recherche c'est en me basant sur le street art, c'est pas trop une réussite, mais ça reste des études et j'ai un résultat pas trop mal, on verra plus tard ce que j'en ferrai:
Celui ci est pas mal, je suis un peu content du résultat

Après avoir testé un peu le dessin, je me suis dit que c'était l'occasion de me libérer un peu de toutes les prises de tête artistique et de m'essayer à l'abstrait.
Je me suis donc lancé dans une recherche essayant de mélanger science/mathématique et art, parlant d'un tout unique et infini, en se disant qu'il existe une équation pour chaque représentation, les ronds rappelant l'infini calculable et les lignes les liens mathématiques. aquarelle et encre de chine sur papier Canson A4, 300g/m².

 





 Après je me suis lancé dans autre chose, plus spontané plus simpliste (et déjà fait):


Après je me suis posé, j'ai été encore plus spontané, mais plus dans la recherche, vraiment dans l'esprit le plus simple et plaisant, inconsciement, j'ai gardé les ronds, mais j'y ai rajouté des lignes, certaine à la rêgle et d'autre sans regarder la feuille, le résultat me semble plus aboutit, plus honnête.
Les aquarelles sont dans l'ordre de création:




Voila à peu près tout ce que j'ai fait en aquarelle, en terme de recherche, je suis plutôt content, on verra la suite!!!





vendredi 12 décembre 2014

hô hô hô

Et oui c'est bientôt Pâques, le moment préféré des adultes qui planquent les chocolats partout pour que les marmots leurs la paix pendant 2 heures, pendant ce temps là, il se préparent un bon gueuleton et boire du Bourgogne à ne plus savoir où se le mettre.
Certain se font des pitits cadeaux, pour se faire plaisir, et c'est là que je veux en venir, car j'ai ouvert une galerie sur le web, sur Etsy pour être précis, car de nombreux collègues m'ont dit que c'était vachement bien, du coup je les écoute sans sourcier, les nieux fermés, comme ça sans rien dire.

Alors voici ma boutique, vous trouverez des gravures, des sérigraphies, des photos et des autres trucs comme des aquarelles, dessin,... Elle serra mis à jour régulièrement, ne vous inquiétez pô.
https://www.etsy.com/fr/shop/leWorkShop?ref=em

Vous la trouvez aussi sur la droite de votre écran, à moins que vous ne regardiez ce dernier de derrière, auquel c'est à gauche mais vous ne devez réussir à lire cette phrase.

Quoiqu'il en soit j'ai de petite news sur la suite des projets artistiques, celui avec la mairie de Dole, mais aussi un nouveau truc qui pourrai bien être un pôle d'activité dynamique sur Dole.

Pour ce qui est du local des anciennes serrureries, l'inauguration aura lieu en mars, il commence à prendre forme, tarde un peu et me fait trépigner d'impatience tellement que j'en ai des ampoules au pied droit, oui juste le droit.
De nombreuses idées pour faire vivre le lieu fourmillent, résidence d'artistes, festival sur la micro édition, atelier d'apprentissage, événements culturels en lien avec la mairie (musique, festival,...), édition d'un ou plusieurs fanzines, visites, apéro, conférence, coworking, ... Du bo, du bon, du bonnet!!

Un autre projet est apparu à Dole, un site immense, où entreprises, artistes, artisans d'art, galeristes pourraient cohabiter dans la (peut être) symbiose la plus totale, mais surtout le lieu est prometteur et apporte une solution d'importance à un probable manque d'atelier d'artiste, et surtout il entre de plein pied dans un projet associatif qui envisage de créer un pole d'aide aux artiste. WORK IN PROGRESS

Sinon je suis aussi et toujours sur l'organisation du festival "La Fête Viking", festival atypique mêlant musique actuel et reconstitution Viking.Les groupe que j'ai sélectionné cette année, sont Mascarade, Manor Freak's, Radix, DJ Yox, le reste des groupes est en attente de réponse. Voila la belle affaire!!!

Bon trêve de blabla, je vous souhaite de joyeuse p.... attendez on me tape sur l'épaule... "-oui, qu'est ce qui y a? -Aurélien c'est pas Pâques, c'est Noel qui arrive.....- oh ma gad!!!!!!"

vendredi 14 novembre 2014

Mois de la photo à Dole


Voila, je participe au mois de la photo à Dole, 2 photos grand format sont exposées, une au fronton du marché et l'autre, je ne sais pas où encore, je me laisse la surprise :)


2 photos de paysages urbains, une sur les écritures sur les murs et l'autre qui est une des premières images où j'écris sur les photos.

La commanderie est le lieu de représentation musicale ou/et théâtrale, j'ai voulu faire correspondre ce lieu, cette image et un mouvement musicale. Ici Lento, mouvement lent, correspond au punctum qui prend un maximum de place, aussi par le volume que par le noir intense, et impose un rythme lent et focalisé.

"Ecritures" sur le fronton du marché.

Cartel


Les photographes avec qui j'expose sont Daniel de Gouveia, Julien Bonjour, Henri Bertand, Mathieu Simoulin, Yve Régaldi, Nicolas Logerot.

Or de la photo, j'ai pu assister à la conférence : Les techniques de l’image imprimée avec Dominique SOSOLIC.
Agrégé de l’Université.
Professeur honoraire.
Maître-graveur
Bin c'était bien et j'ai pu découvrir une gravure que j'ai honte de ne pas l'avoir connu avant, et en plus le nom de l'oeuvre me fait assez marrer: La Sainte Face de Claude Mellan, cette gravure est faite avec UN seul sillon, c'est une trame de fou, de cinglé, je vous laisse la découvrir ici!

mercredi 5 novembre 2014

AQUArelle bordel!! et en plus ça rime!!

Depuis fort longtemps au païs imaginaire de mon bureau, et vu la quantité de café que je suis capable de boire, j'ai toujours eu envie de faire des chôses sur ce dernier.
Profitant de crayons aquarellable et de ma dizaine de tasses de café presque vides m'entourant, j'ai fait une petite série, la voici:





ET OUI LE MARRON C'EST DU CAFE.

Vous pouvez les trouver à la Galerie de la Cure, Vermenton.

mardi 28 octobre 2014

La vie d'un mur

Lorsque l'on se promène en ville, on tombe sur toute sorte d'inscriptions murales, celles sur lesquels je me suis arrêté, sont gravées dans la pierre, sur une porte, dans le crépi ou la peinture.
Ils racontent une histoire, un passage et reste gravés pendant des années, ils sont là, personne ne s'imagine monter au créneau pour les faire disparaître, ils ont cet avantage sur le graf.
Un artiste Rouennais devenu "célèbre", Alain Rault, passe sa vie de sdf à appliquer cette technique du bas relief.

photo: http://lepoignardsubtil.hautetfort.com/

Il est sans nul doute qu'il rentrera dans un musée, mais il aura passé sa vie au froid.

Je prends donc en photo ces inscriptions avec mon Nikon FM3a, mon 50mm et en argentique.

Voici mon travail:







Pour voir un peu plus du travail d'Alain Rault: 

http://lesmotsdalain.free.fr/

Pour suivre mon travail sur facebook:
http://www.facebook.com/benoistaurelien


jeudi 23 octobre 2014

ouaip!!

Le Progrès, bilan sur les Galeries Ephémère
Des news toutes fraîches (et moins fraîches)


Les galeries éphémères sont maintenant terminées depuis un peu plus d'1 mois, 1500 visites chez moi, ce qui est assez impressionnant et encourageant pour la suite.
Table de travail et espace d'expo.


De bons retours et de bonnes rencontres.

La presse a été plutôt au rendez vous, de nombreux portraits ont été fait sur moi et sur les artistes que j'ai invité, c'est à dire Benoît Papillon et Mathias Martin, dans les quotidiens, hebdomadaires et mensuels régionaux.

Ils ont d'ailleurs eu un retour sur les ventes plus que satisfaisant et une reconnaissance de leur travail hors des limites du département, que l’afflux important des visites, la réussite des vernissages et des apéros à permis.

A gauche: Mathias Martin prépare son expo, à gauche: photos de Benoît Papillon

Mathias à pu grâce à son exposition, rentrer dans une galerie et Benoît quant à lui, est très attendue pour une nouvelle exposition et d'autres événements.
Pour ma part, l'investissement personnel dans un projet de la mairie n'était pas gagné, mais l'écoute attentive et la dynamique de l'adjoint à la culture m'ont surpris, plus que bénéfique pour une ville qu'on m'avait décrite comme moribonde avant que je vienne y habiter. Préjugé non fondé, en effet, la demande de la population pour la vie culturelle est palpable et motivante, et c'est sans compter sur les acteurs de cette vie culturelle, dynamiques, innovants, collaboratifs, or des ambitions artistiques grandioses, ... , ils donnent à tous les domaines de la culture, une motivation plus que raisonnable et permettent la mis en place de projets.
Ces acteurs, j'ai pu en rencontrer un certain nombre, comme Yves Regaldi, platicien, Dominique Sosolic, graveur, Didier Jourdy, peintre, Danièle Lequin, peintre, Amélie Lavin, conservatrice du musée des Beaux Arts de Dole, les personnes des Caves de Dole, et beaucoup, beaucoup d'autres personnes que je n'ai la place de citer ici, qu'ils me pardonnent.

Mais je rassure quand même, tout n'est pas rose, mais dans la balance, mon cœur va pour le plaisir d'être nouvel habitant de cette ville, et à en croire les personnes que j'ai fait venir ici, ce n'est pas une chimère.
   
 Gauche et centre:Apéro et vernissage à la Galerie Éphémère, à droite: Mathias Martin et Dominique Sosolic à son atelier



A gauche: Monique apprend à Margot à dessiner, à droite: atelier de Dominique Sosolic

Avenir: projet commun

En 2012, naissait, à Dijon avec l'artiste Titus le Pèse Nerf, une idée novatrice, la volonté d’ouvrir un centre d’art afin de faciliter l’accès à la création par la technique, cette idée s’est peu à peu orientée vers les techniques de l’impression au début de l’année 2013.
L’idée est d’offrir un espace de travail permettant à la fois de mettre à disposition le matériel d’impression en photographie, gravure et sérigraphie avec l’appui d’intervenants professionnels, et  de proposer des cours et des ateliers destinés à un large public. L’offre de services est susceptible de rassembler autant des amateurs, que des professionnels et doit permettre d’accueillir tant le jeune public que des adultes.

Il est difficile pour les artistes de pratiquer leurs arts par manque de matériel ou d’espace dédié, donner accès à ce service, en mutualisant le coût, permet de libérer les talents et de créer une dynamique au sein du tissus culturel et professionnel. 

C'est avec ce projet que j'ai rencontré l'adjoint à la culture, Jean Philippe Lefèvre, et c'était un peu le rendez vous du "désespoir" pour moi, après mettre entendu dire qu'"on ne faisait pas de la culture pour les vieux" ou "qu'il y avait bien assez de gens qui travaillaient la sérigraphie et la gravure", j'étais à deux doigts de tout laisser tombé, ne pouvant pas financer seul un tel projet, je n'avais que les institutions pour m'aider à mettre en place et c'était pas gagné.

MAIS, je suis arrivé à Dole et donc j'ai rencontré Jean Philippe Lefèvre, et je suis enfin tombé sur une personne intéressante et motivée, au bout de 5 min, il me présentait un lieu éventuel, et là je suis tombé en pâmoison. Les promesses de ce lieu dépassaient nettement celles de mon projet.
Bonne nouvelles pour moi et pour tous les soutiens, le projet va bientôt être finalisé, à suivre. (entre autre sur ma page facebook https://www.facebook.com/benoistaurelien )


Avec ...

Jean Marc Cerino pendant un apérimusée
Cette année est une bonne année pour moi, outre le "succès" rencontré, j'ai surtout pu faire connaissance avec de nombreuses personnes notamment Tanxxx, Steve Seiler, Jean-Marc Cérino, ... c'est une richesse incomparable de pouvoir échanger avec toutes ces personnes. J'ai eu aussi quelques déception d'ancien amis, mais ça c'est une autre histoire...
A gauche: photo de groupe avec Mathias, Tanxxx, Steve et moi-même, au centre: bois de bout pour la gravure, à droite: fanzine produit par Chifoumi
Tanxxx et Mathias au travail


Expo:

Je suis en exposition à La Galerie de la Cure, Vermenton, c'est une exclusivité de la galerie et ne serra, jusqu'à nouvel ordre, visible seulement là bas.


Certaines de mes photos seront présentées en novembre à l'occasion du mois de la photo. RDV à Dole à partir du 15 novembre.
Les Malassis, exposition au Musée des Beaux Arts de Dole